Latin : traduction juxtalinéaire de l'Enéide, chant IV, vers 642 à 665, Virgile


Traduction juxtalinéaire de l'Enéide, chant IV, vers 642 à 665




At trepida et coeptis immanibus effera Dido


sanguineam volvens aciem maculisque trementis


interfusa genas et pallida morte futura,


interiora domus inrumpit limina et altos


conscendit furibunda rognos ensemque recludit


Dardanium, non hos quaesitum munus in usus.

At Dido = mais Didon
trepida et effera = agitée et rendue farouche
coeptis immanibus = par son affreuse entreprise
volvens = roulant
sanguineam aciem = un regard sanglant
trementis genas = et les joues tremblante
-que = et
interfusa =  parsemées
maculis = de taches
et = et
pallida = pale
morte futura = raison de sa mort future
inrumpit = se précipite
interiora domus limina = à l’intérieur de son palais
et = et
furibunda = furieuse
conscendit = monte
altos rognos = en haut du bucher
-que = et
recludit = met à nu, sort, brandit
ensem Dardanium = l’épée du Dardanien
quaesitum munus = le présent recherché
non = non pas
hos in usus = pour cette usage


Hic, postquam Iliacas vestis notumque cubile

conspexit, paulum lacrimis et mente morata

incubuitque toro dixitque novissima verba :

Hic = Là
postquam = après que
conspexit = elle eut regardé (eut porté ses regards)
Iliacas vestis = (sur) les étoffes (habits) troyennes
Notumque cubile = et (sur) le lit connu
paulum morata = s’attardant un peu
lacrimis et mente = à cause de ses larmes et de ses pensées
incubuitque toro = et elle se coucha sur le lit
dixitque = et dit
novissima verba = cette toute dernière parole :


« Dulces exuviae, dum fata deusque sinebat,


accipite hanc animam meque his exsolvite curis,


Vixi et quem dederat cursum fortuna peregi,


et nunc magna mei sub terras ibit imago.




Urbem praeclaram statui, mea moenia vidi,


ulta virum poenas inimico a fratre recepi,


felix, heu nimium felix, si litora tantum


numquam Dardaniae tetigissent nostra carinae. »

Dulces exuviae = « Douce dépouille
dum = tant que
fata deusque = le destin et le dieu
sinebat = le permettaient
accipite = recevez
hanc animam = cette âme
meque exsolvite = et délivrez-moi
his curis = de ces tourments
Vixi = j’ai vécu
et = et
peregi = j’ai parcouru
cursum = la course
quem dederat fortuna = que le destin m’avait donné
et nunc = et maintenant
magna imago = une grande image
mei = de moi
ibit = s’enfoncera, ira
sub terras = sous terre


statui = j’ai fondé
Urbem praeclaram = une ville très illustre
vidi = j’ai vu
mea moenia = mes murailles (remparts)
ulta virum = aillant vengé mon mari
recepi = j’ai puni
poenas = des peines
inimico a fratre = un frère ennemi
felix = heureuse
heu = hélas
nimium felix = trop heureuse
si tantum = si seulement
Dardaniae carinae = les bâtiments dardaniens
Numquam tetigissent = n’avait jamais atteint (touché)
Nostra litora = notre rivage »



Dixit, et os impressa toro « Moriemur inultae,


sed moriamur » ait.

Dixit = Elle dit
et = et
ait = ajouta
impressa = appuyant
os = sa bouche
toro = sur le lit
« Moriemur = « Nous mourrons
Inultae = sans être venger
sed = mais
moriamur »  = nous mourrons »



« Sic, sic iuvat ire sub umbras.


Hauriat hunc oculis ignem crudelis ab alto


Dardanus, et nostrae secum ferat omina mortis. »

« Sic, sic = « Ainsi, ainsi
iuvat = il me plait, il me convient
ire = d’aller
sub umbras = sous les ombres,
crudelis Dardanus = que le cruel Dardanien
Hauriat = remplisse
oculis = ses yeux
hunc ignem = de ce feu
ab alto = depuis la haute mer
et ferat = et qu’il emporte
secum = avec lui
omina = le présage
nostrae mortis » = de notre mort



Dixerat, atque illam media inter talia ferro

conlapsam aspiciunt comites, ensemque cruore

spumantem sparsasque manus.


Dixerat = Elle avait dit
atque = et
media inter talia = aux milieux de tel propos
comites = ses serviteurs
aspiciunt = aperçoivent
illam = celle-ci
conlapsam = écroulée
ferro = sur le fer
- que = et
ensem spumantem = l’épée écumante
cruore = de sang
- que = et
sparsas manus. = ses mains sans vie.

Ailleurs sur le web