Propagande en URSS : Affiche soviétique pour le 17ème congrès du Parti communiste (Histoire des Arts)

Télécharger ce document : http://www.sohcahtoa.fr/p/telechargement-histoire-des-arts.html




I/ Introduction

Lorsqu’il était au pouvoir, Staline s’est servi de tous les moyens de propagande possibles, ainsi que des artistes qui se mettent au service de l’État. Un des moyens de propagande privilégié en URSS est l’affiche. Elle est conçue pour être lue rapidement et comprise facilement. Ces affiches ont pour but de rassembler la population autour de lui et les mobiliser à atteindre les objectifs économiques ou moraux du parti communiste.
J’ai choisi de vous présenter cette affiche de Staline, car tout d’abord elle est en rapport avec le sujet : Art, État, Pouvoir. Les affiches sont en effet un art, elles servent l’État et permettent de renforcer le pouvoir de Staline.

II/ Présentation

Cette affiche est l’œuvre de Victor Nicolaevich Denisovai, elle est éditée en 1934. Cette affiche est un dessin. Ses dimensions et son lieu de conservation sont inconnus ainsi que le support utilisé bien qu’on puisse deviner que c’est du papier. Cette affiche fait partie du réalisme socialiste L’affiche a été commanditée par le Parti communiste russe ou plus précisément par Staline à l’occasion du 17ème Congrès du Parti communiste et du lancement du 2ème plan quinquennal. C’est une représentation de plusieurs scènes historiques et montre les progrès effectués du parti de Lénine à Staline (de 1917 à 1934). Elle est destinée aux membres du parti et plus généralement à tous les Soviétiques.

III/ Contexte historique

Depuis les révolutions de 1917, la Russie est devenue l’URSS, le premier État communiste. Staline a succédé à Lénine, le héros de la révolution d’octobre et a décidé de relancer le communisme de façon beaucoup plus radicale que ne l’avait fait Lénine : celui-ci avait en effet pris la décision d’assouplir le passage à l’économie communiste afin de laisser le temps aux Soviétiques de s’adapter. Staline, quant à lui, s’est fixé pour objectif de rattraper le retard industriel de l’URSS par rapport aux puissances occidentales et de moderniser le pays. Et à la fin de son premier plan quinquennal, en 1934, grâce à lui L’URSS est la 3ème Puissance industrielle mondiale.

IV/ L’auteur

Viktor Nikolaevich Denisov (1893-1946), ou plus simplement Victor Deni est un affichiste qui commence sa carrière dans le journal satirique Budilink (le réveille-matin) en 1910. Après la Révolution d’octobre 1917, il réalise des affiches de propagande communiste en travaillant dans la « Litizdat », la maison d’édition d’État et pendant la guerre civile, de 1918 à 1921, il crée une cinquantaine d’affiches. C’est parmi celles-ci qu’on trouve ses plus célèbres qui portent aux nues la force virile des ouvriers, le kolkhozien dévoué à la collectivité. En 1921, il commence à travailler pour la Pravda (La Vérité), quotidien du Parti communiste soviétique où il réalise des dessins illustrant surtout la politique étrangère. Lors de la Grande Guerre patriotique, il revint brièvement à l’affiche politique, mais ne profita guère de la paix qui suivit, car il mourut en 1946.

V/ Description de l’œuvre



A : Lénine, guide du peuple. Il montre le chemin en regardant vers l’avenir et en montrant du doigt le drapeau soviétique.

A2 : Un épisode de la révolution d’octobre 1917, la prise du palais d’Hiver de Petrograd.
On peut lire sur la banderole le slogan de Lénine lors de la révolution de 1917 : « Tout le pouvoir aux Soviets »

B : Il s’agit du drapeau sur lequel on peut voir :
  • La faucille et le marteau, symbole du parti communiste
  • Rouge, symbole de la Révolution
  • Blé, symbole de prospérité et de richesse
  • La Terre symbolisant le Parti communiste qui s’étendre
  • Le Soleil, symbole de nouvel air et bonheur.



C : La grue, l’usine et la marche du bas séparent l’affiche en deux parties : 
  • 1917 : Révolution d’octobre menée par Lénine
  • 1934 (parution de l’affiche) 17ème Congrès du Parti communiste.



C2 : Derrière Staline, on voit ses réalisations : la modernisation de l’URSS grâce aux plans
Quinquennaux imposés par le dirigeant de l’URSS ; mise en avant de l’industrie, la sidérurgie (usines, grues, hauts fourneaux, fumées, barrages). La modernisation à marche forcée va permettre à l’URSS de devenir la 2ème puissance économique mondiale à la veille de la Seconde guerre mondiale.

D : « 1917-1934 : Sous le nom de Lénine, il nous conduit vers la victoire ! » 1917 : Date de la Révolution Bolchevik et 1934 date du 17ème congrès.
L’idée de Staline est de montrer que son action est dans la continuité de celle Lénine

E : Le peuple (les ouvriers) en marche et brandissant des bannières, est représenté à la base de l’affiche. Slogan de la foule : « Vive l’invincible parti de Lénine ! Vive le grand guide la révolution prolétarienne mondiale, le camarade Staline ! ».

F : Staline, secrétaire général du PCUS (Parti communiste d’Union Soviétique). Il se montre au-dessus du peuple, comme s’il était soutenu par les Soviétiques. Il a l’air serein et donne l’impression de regarder vers l’avenir le chemin que montre Lénine. Sa position et ses vêtements lui donnent un air de capitaine de bateau sûr de lui et du chemin à parcourir, c’est le « timonier». Staline est l’objet d’un culte de la personnalité, il est représenté en guide et protecteur de l’URSS.

VI/ Analyse de l’œuvre

Au pouvoir depuis 1928, Staline impose un régime totalitaire à l’URSS, fondé sur :
  • La limitation des libertés ;
  • La terreur et la répression ;
  • Une absence d’élection libre ;
  • L’arrestation et la déportation des opposants politique ;
  • Le contrôle de la presse et des moyens de communication.



Dans le domaine économique, il entraîne le pays vers une modernisation à marche forcée : collectivisation des terres, propriété privée abolie, industrialisation, mines. Grâce à Staline, l’URSS devient la 3ème puissance industrielle mondiale.
Pour que le peuple soviétique puisse voir en lui le continuateur de la révolution et surtout le « Guide », il utilise de nombreuses affiches de propagande comme celle-ci. Sur cette affiche : 
  • Il se montre en vrai successeur de Lénine alors qu’en réalité les deux hommes ne s’entendaient pas, mais Staline élimine tous ses rivaux pour accéder au pouvoir ;
  • Il fait croire qu’il reçoit tout le soutien de la population pour ses actions. Il est par le peuple (le peuple qui l’acclament au bas de l’affiche) ;
  • Sa position et ses vêtements lui donnent un air de capitaine de bateau sûr de lui et du chemin à parcourir ;
  • Il montre aussi le succès de son œuvre : le 1er plan quinquennal* qui a permis le rang de 3ème puissance mondiale.



En revanche l’affiche ne montre que les aspects positifs du parti communiste russe.
Par exemple, l’agriculture, pourtant vitale à un pays, n’est pas représentée, car mise de côté au profit de l’industrie. Il faut rappeler que la politique agricole de Staline avec la collectivisation et la dékoulakisation a entraîné des famines et plus de 6 millions de morts. Si l’URSS est effectivement devenue la troisième puissance industrielle en 1940, c’est au détriment d’une grande partie de la population qui n’est pas aussi satisfaite que l’affiche veut bien le montrer. De plus, il n’est pas mentionné du sort de ceux qui n’obéissent pas ou ne se réjouissent pas. Ils sont soit éliminés soit déportés dans des goulags en Sibérie.

VII/ Point de vue

J’ai choisi cette affiche de propagande pour montrer un des différents moyens de communication d’endoctrinement du peuple. J’ai choisi en particulier le 17ème Congrès du Parti communiste, car il correspond à un grand tournant pour l’URSS, c’est-à-dire la fin et le succès du premier plan quinquennal. J’aime beaucoup cette affiche, car elle est impressionnante : Staline a réussi avec quelques images à faire croire, à un peuple parfait, mais aussi montrer la puissance de l’URSS, en prouvant aussi aux autres pays que le Parti communiste russe est aussi important et puissant que les pays tels que le Royaume-Uni ou les États-Unis d’Amérique.

VIII/ Autre affiche de propagande

Il existe beaucoup d’autres affiches de propagande du Parti communiste. Les photomontages étaient tout aussi utilisés pour valoriser le parti. Mais bien sûr, Staline fait aussi attention à contrôler son image paternelle d’où le nom de l’affiche suivante : « Staline, le père des peuples » (1937).



Ces deux affiches complémentaires montrent tous les buts que veut atteindre Staline :
  • Le parti communiste est l’avenir du monde
  • Lénine a été l’instaurateur du communisme en Russie
  • Staline est le successeur de Lénine, mais aussi le meneur du peuple.



IX/ Lexique :

Grande guerre patriotique :  ce terme désigne, lors de la Seconde Guerre mondiale, les combats qui opposent l’Allemagne nazie à l’Union soviétique de juin 1941 à mai 1945. Ces deux nations se livrent à une guerre totale qui se déroule d’abord en Union soviétique, puis dans les pays occupés par les forces de l’Axe en Europe de l’Est ou alliés au Reich, et enfin en Allemagne. Les Soviétiques et maintenant les Russes appellent ce conflit la Grande Guerre patriotique (allusion à la « guerre patriotique » de 1812 contre Napoléon Ier). Les Allemands nomment le conflit front de l’Est (allemand : die Ostfront).

Plan quinquennal : Organisation de la population (industries, mines, agricultures, énergie, etc) par des plans de 5 ans obligatoires et fixés par l’Etat qui décide des objectifs et des moyens pour les atteindre.

Réalisme socialiste : courant artistique officiel de l’URSS de 1934 à 1989 qui glorifie le régime soviétique, c’est un art de propagande.


Ailleurs sur le web