Comment faire un algorithme sur une TI-82 ?




Après avoir allumé sa calculatrice, on commence tout d'abord par appuyer sur "prgm". On tombe sur une fenêtre avec trois onglets :

  • "EXEC" qui correspond à la liste des algorithmes que vous avez déjà créé
  • "EDIT" qui vous permet de modifier un algorithme qui se trouve dans la liste "EXEC"
  • "NOUV" qui vous permet de créer un nouvel algorithme

On appuie donc sur "NOUV" et la calculatrice vous demande de rentrer un nom de 8 lettres et/ou chiffres. Une fois cela effectué, nous rentrons dans le vif du sujet.



Lorsque vous éditez ou créez un nouvel algorithme, vous pouvez rajouter des commandes que l'on trouve après avoir appuyé sur "prgm". L'écran affiche encore 3 onglets : 

  • "CTL"
  • "E/S"
  • "EXEC" qui correspond une nouvelle fois à la liste des algorithmes présents

Dans le cadre de l'enseignement secondaire, nous verrons les commandes principales qui se trouvent dans les deux premiers onglets



Pour commencer le programme, intéressons-nous à 4 éléments appartenant à l'onglet "E/S" :

  • "1:Imput" vous permet de rajouter un mot / une phrase puis d’attribuer à une lettre une valeur ;

Exemple : [ Imput "Quel âge a-t-il",P ] → quand l'algorithme se lance, il suffira d'entrer le nombre associé à l'âge.



  •  "2:Prompt" ressemble à "Imput" mais attribue directement à une lettre une valeur

Exemple : [ Prompt P ] → quand l'algorithme se lance, il suffira d'entrer 18 associé à P selon le contexte



  • "3:Disp" vous permet d'afficher un résultat, une lettre, un mot, une phrase pendant ou à la fin de l'algorithme. Pour afficher directement le résultat, la lettre de la variable suffit. Pour afficher une lettre, un mot, une phrase, vous devez mettre des guillemets ("_") que l'on obtient avec les touches "alpha"+"+". Pour afficher plusieurs éléments à la fois, vous devez les séparer par des virgules ",".

Exemple : [ Disp "Age =", P ] → l'algorithme affichera "Age =" + le nombre associé à P



  • "8:EffEcr" est un petit plus pour votre algorithme, il efface les calculs précédents de l'écran ;


Ensuite passons à l'onglet "CTL" dans lequel sont concentrées les commandes les plus importantes pour réaliser ce qui est demandé dans l'énoncé.

  • "1:If" (si en anglais) vous permet de rajouter une condition de sélection pour effectuer un calcul pour des valeurs précises ou comprises dans un intervalle. "If" fonctionne avec des parenthèses. Vous pouvez également rajouter plusieurs conditions de sélection (voir ici) ;
  • "2:Then" (alors en anglais) fonctionne toujours avec "If" et doit être seul sur la ligne de programmation ;

Exemple

[ If "P>5" ]

[ Then ]

[ P+13 → N ]

[ End ]



  •  "3:Else" (sinon en anglais) fonctionne avec "If" et "Else" et permet d'effectuer un calcul sur les valeurs qui ne sont pas prises dans la condition de sélection ;

Exemple

[ If "P>5" ]

[ Then ]

[ P+13 → N ]

[ Else ]

[ P*3+30 → N ]

[ End ]



  • "4:For(" (pour en anglais) permet de faire des calculs pour une variable délimitée dans un intervalle ;

Exemple

[ Promp P ]

[ For (I,1,5) ] = [ Pour (I allant de 1 à 5)]

[ P + 10*I → P ]

[ End ] 

[ Disp P ]



P=5, on aura 

pour I=1 → 5+10*1=15

pour I=2 → 15+10*2=35

pour I=3 → 35+10*3=65

pour I=4 → 65+10*4=105

pour I=5 → 105+10*15=155

on affiche P=155


  • "5:While" (tant que en anglais) permet à un calcul de tourner en boucle jusqu’à qu'une condition soit respectée ;

Exemple:

[ Promp P ]

[ I → 1 ]

[ While (P<60) ] = [ tant que (P est inférieure à 60)]

[ P + 10*I → P ]

[ I+1 → I ]

[ End ]

[ I-1 → I ]
[ Disp I ]



P=5

on a P=5<60, donc 5+10*1=15 et 1+1=2
on a P=15<60, donc 15+10*2=35 et 2+1=3

on a P=35<60, donc 35+10*3=65 et 3+1=4

on a P=65>60 donc on arrête la bouche "While"

on effectue la soustraction I-1=4-1=3 pour avoir le I qui correspond à P=65

on affiche I



  • "6:Repeat" est rarement utilisé
  • "7:End" permet de terminer le programme mais également certaines commandes comme "If", "For(" et "While" pour que les calculs arrêtent de tourner en boucle et puisse passer à la suite.

Vous pouvez retrouver nos algorithmes pour vérifier la colinéarité ou l'orthogonalité de deux vecteurs, pour trouver l’intervalle de fluctuation asymptotique au seuil de 95% ou pour trouver les racines des fonctions du second degré. Vous pouvez également proposer les vôtres !

Ailleurs sur le web