Traduction juxtalinéaire de Première Catilinaire, Cicéron

HALM-Group met à votre disposition les articles sous format Traitement De Texte pour vous permettre d'imprimer directement sans passer par un copier-coller.    
Lien de téléchargement : http://www.clictune.com/id=471931


Quousque tandem abutēre, Catilina, patientia nostra ?
Jusqu'où enfin, Catilina, abuseras-tu de notre patience ?
Quamdiu etiam furor iste tuus nōs ēludet ?
Combien de temps encore ta fureur, à toi se jouera-t-elle de nous ?
Quem ad finem sēsē effrēnata iactabit audacia ?
Jusqu'à quelle limite se jettera ton audace effrénée ?
Jusqu'à quelle limite ton audace effrénée ira-t-elle ?
Nihilne tē nocturnum praesidium Palatii, nihil urbis uigiliae, nihil timor populi, nihil concursus bonōrum omnium, nihil hic munitissimus habendi senatus locus, nihil hōrum ōra uultusque mōuerunt ?
En rien la garde nocturne du Mont Palatin, en rien la milice (garde) urbaine, en rien la terreur (crainte) du peuple, en rien le rassemblement du peuple (des bons citoyens), en rien ce lieu si bien protégé (fortifié) pour rassembler le Sénat, en rien les bouches et les visages de ces sénateurs ne t’ont touché (affecté / ému) ?
Patēre tua consilia nōn sentis,
Tu ne sens pas que tes projets sont découverts ?
cōnstrictam iam hōrum omnium scientia tenēri coniuratiōnem tuam nōn uidēs ?
Tu ne vois pas que ta conjuration est déjà tenue enserrée par les sciences de tous ces gens-ci (sénateurs) ?
Quid proxima, quid superiōre nocte ēgeris, ubi fueris, quos conuocaueris, quid consilii cēperis, quem nostrum ignōrare arbitraris ?
Qui est celui d’entre nous qui, penses-tu, ignore ce que tu as fait la nuit dernière, la nuit d’avant, où tu as été, qui tu as convoqué, quelles décisions tu as pris.
ō tempora ! ō mōrēs !
Quelles époques, quelles mœurs ?
Senatus haec intellegit. cōnsul uidet ;
Le Sénat comprend cela, le Consul le voit.
hic tamen uiuit. Uiuit?
Celui-ci cependant est vivant. Vit-il ?
immo uērō etiam in senatum uenit, fit publici cōnsilii particeps, notat et dēsignat oculis ad caedem unum quemque nostrum.
En réalité, il vient même (encore) au Sénat, il participe (prend part) aux décisions publiques, il note et désigne du regard chacun d’entre nous pour le massacre (meurtre).
Nōs autem, fortēs uiri, satis facere rei publicae uidēmur, si istius furōrem ac tela uitēmus.
Quant à nous, hommes de courage, nous croyons faire suffisamment pour l’Etat, si nous évitions la fureur et le très de celui-ci.
Ad mortem te, Catilina, duci iussu consulis iam pridem oportēbat, in te conferri pestem, quam tu in nos omnes iam diu machinaris.
A mort Catilina, c'est toi qu'il aurait fallu y conduire, sur l'ordre du consul, depuis bien longtemps, c'est sur toi que le fléau que tu machines contre nous tous depuis longtemps déjà, aurait dû retomber.
An vero vir amplissumus, P. Scipio, pontifex maximus, Ti. Gracchum mediocriter labefactantem statum rei publicae privatus interfecit
Est-ce que vraiment un home de sa grande importance, Publius Scipion, grand pontife, a tué en tant que particulier Tibere Gracchus alors qu’il bouleversait peu l’état de la République :
Catilinam orbem terrae caede atque incendiis vastare cupientem nos consules perferemus?
et nous autre consul, nous supportons ce Catilina alors qu’il désire dévaster l’univers entier par le mètre et les incendies.

Ailleurs sur le web