Traduction juxtalinéaire de la Guerre des Gaules, Livre I, Chapitre 1, Jules César

HALM-Group met à votre disposition les articles sous format Traitement De Texte pour vous permettre d'imprimer directement sans passer par un copier-coller.  
Lien de téléchargement : http://www.clictune.com/id=471960


Gallia est omnis divisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam, qui ipsorum lingua, Celtae, nostra Galli appellantur.
Toute la Gaule, a été divisée en trois parties, desquelles, l'une est habitée par les Belges, l'autre par les Aquitains, la troisième par ceux qui, dans leur propre langue, sont appelés les Celtes, et dans la nôtre, les Gaulois.

Hi omnes lingua, institutis, legibus inter se differunt.
Tous ceux-ci diffèrent entre eux par le langage, les institutions et les lois

Gallos ab Aquitanis Garumna flumen, a Belgis Matrona et Sequana dividit.
Les Gaulois sont séparés des Aquitains par la Garonne, des Belges par la Marne et la Seine. / La Garonne sépare les Gaulois, des Aquitains et la Marne et la Seine, des Belges

Horum omnium fortissimi sunt Belgae, propterea quod a cultu atque humanitate Provinciae longissime absunt, minimeque ad eos mercatores saepe commeant, atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important ; proximique sunt Germanis qui trans Rhenum incolunt, quibuscum continenter bellum gerunt.
Les Belges sont les plus braves de tous ces peuples, (c’est pour cette raison) parce qu'ils sont vraiment très éloignés (tout à fait étrangers) loin de la culture et de la civilisation de la Province, et que les marchands se rendent (allant) rarement auprès d’eux, n’apportent point ce qui tente à amollir les cœurs : ils sont très proches des Germains qui habitent de l’autre côté du Rhin avec lesquels ils font continuellement en guerre.

Qua de causa, Helvetii quoque reliquos Gallos virtute praecedunt, quod fere quotidianis proeliis cum Germanis contendunt, cum aut suis finibus eos prohibent, aut ipsi in eorum finibus bellum gerunt
Par la même raison (c’est pourquoi) les Helvètes aussi emportent par leur vaillance (courage) sur le reste de la Gaule, parce qu’ils affrontent  par des combats presque quotidiens, les Germains ; soit quand ils cherchent à défendre leurs propres frontières contre eux ou soit quand ils font la guerre sur la terre des Germains

Ailleurs sur le web