Latin : biographie de Virgile




HALM vous propose de pouvoir télécharger les articles sous format Writter avec un contenu complet et sans virus. directement sur votre PC/Mac. Ces documents ont pour avantages d’être organisé, de posséder, pour certain, un contenu imagé pour une meilleur compréhension, etc... Pour accéder au document, cliquez sur le lien > cliquez sur « Skip this ad » en haut à droite > sur la nouvelle page, cliquez sur téléchargement gratuit > cliquer sur télécharger le document.
Lien de téléchargement : http://minilien.fr/a0mehn
Vous pouvez également avoir un aperçu du document en question en cliquant sur le titre de l’article : patientez 5 secondes puis cliquez sur « Skip this ad » en haut à droite.






Virgile
Biographie

Virgile, son vrai nom Publius Vergilius Maro, est né en 70 av. J.-C. à Andes. Il a étudié les littératures grecque et latine, la philosophie, la rhétorique, dans les villes de Crémone, de Milan, de Rome et de Naples. Il était protégé par l’homme d’État, Mécène, et donc  n’avait ainsi aucun souci financier et a pu se consacrer entièrement à l'écriture et à l'étude. Il a passé la plus grande partie de sa vie à Naples,  ainsi qu'à Nole, et comptait comme amis proches de Mécène, Octave, le futur empereur Auguste, et de nombreux poètes (Caius Cornelius Gallus, Horace et Lucius Varius Rufus). En -41, il a failli être frappé par les aménagements, la destitution (expropriation) (Octave et Mécéne) : c’est un événement que l’on retrouve dans sa poésie.
En 19 av. J.-C., Virgile entreprend un voyage en Grèce et en Asie avec l'intention de retravailler son chef-d'œuvre, l'Énéide, déjà presque complètement achevé, et de se consacrer à l'étude de la philosophie.  À Athènes, il rencontre Auguste et revient avec lui en Italie; il meurt peu après son arrivée. Agonisant, il avait demandé à ce que l'Énéide, qui était inachevée (donc imparfaite) soit détruite mais Auguste n’y a pas consenti  et a chargé Varius Rufus et Plotius Tucca de préparer le poème afin de pouvoir le publier.
Ses trois ouvrages les plus célèbres.
 - Les Bucoliques : (-37) c’est une poésie lyrique (pastorale). Il utilise des hexamètres dactyliques (poésie engagée). Il est le premier auteur à choisir ces formes. Il rapporte de cours dialogue entre bergers : allusions aux évènements politiques, il promouvoit les romains et le règne d’Auguste, qu’il compare à un règne d’or.
- Les Géorgiques : (4 chants =  4 livres, de 2 500 vers) - 36 avant JC quand il commence et il le finira que 7 ans plus tard. Le terme Géorgique vient du grec et signifie travailleur de la terre. A la demande de Mécène, il l’écrit pour tenter de rappeler aux Romains la culture des chants, l’élevage, la viticulture et l’agriculture. Mais il aborde des sujets plus vastes, tels que la guerre, la paix, la mort, la résurrection. En revanche Virgile n’évoque pas les thèmes tels que les jardins et l’art botanique, et ce n’est pas un hasard, cet oubli est volontaire, car il préférait privilégier l’utile à l’agréable.
C’est grâce à cette œuvre que Virgile sera considéré comme le plus grand poète de l’époque, (il a atteint une sorte de perfection artistique).

- L’Eneide : (écrit en hexamètre dactilique) c’est une œuvre inachevé (10 000 vers divisé en 12 chants) qui raconte la fuite d’Enée, fils d’Anchise et Venus, avec son fils Ascagne pour aller fonder une nouvelle ville sur de nouvelles terres. Après avoir perdu son navire, il est obligé de rester à Carthage où la reine Didon règne.  L’Eneide promouvoit les valeurs romaines et permet aux Romains d’avoir une origine divine (car Vénus -> Enée -> Ascagne -> Numitor -> Romulus et Rémus)






Ailleurs sur le web