Histoire : THEME I Leçon 2 : Des sociétés humaines en mutations




THEME I
Leçon 2 : Des sociétés humaines en mutations


De quelles manières les bouleversements économiques se répercutent-ils sur les sociétés des XIXe et XXe siècle, notamment en France ?
Comment la population française se transforme-t-elle au cours de la 2e révolution industrielle ?
Comment évolue le monde du travail en France depuis 1850 ?
Comment les mutations subies par la population active révolutionnent-elles les modes de vies ?

Population active : population en âge de travailler : ceux qui travaillent + les chômeurs à la recherche d'emplois
L'appareil reproductif est l'ensemble des activités productrices de richesses(mélange des trois secteurs, comme l'agroalimentaire)
  1. Des transformations majeures qui touchent la population française
    1. De profondes mutations dans le monde du travail
  • La population active a augmenté en France au XXe siècle pour atteindre 28 millions d'habitants en 2012.
    • La production peut potentiellement augmenter
  • Il y a une féminisation de l'emploi depuis les années 1970
    • Les femmes travaillaient avant beaucoup dans les champs ou à la maison
      • Travail qui était non rémunéré, pas déclaré sauf pour les usines (textiles et « munitionettes »)
  • C'est grâce à des droits nouveaux
    • Recul de l'âge au mariage
    • études supérieures : polytechnique : 1972
    • première pilote de chasse en 1999
    • maternité qui recule
    • sexualité contrôlée (1967) : pilule autorisée en France, loi Veil sur l'IVG : Interruption Volontaire de Grossesse)
    • ambitions professionnelles
    • tertiarisation de l'emploi
  • Le monde du travail présente 3 secteurs depuis leur définition en 1942 par Colin Clark
    • Primaire : Agriculture, mine, pêche, forêt
    • Secondaire : Industries, transformations des matières premières
    • Tertiaires : Services marchands (commerces, banques, assurances) ou non marchands (services publiques) : emplois de bureau
  • Le primaire depuis 1945 ne cesse de baisser (de 30% à 4% en 2012)
    • La fin des paysans
  • Le secondaires
    • Croissance du début XIX à 1969 avec 40% d'actifs en 1975 puis diminution en 2012 à 20%
      • Robotisation
      • Délocalisation
      • Crise industrielle
      • Désindustrialisation (crise industrielle)
  • Tertiaire
    • Croissance du 19e à 2012 (75%).
    • Tertiarisation d'une société devenue postindustrielle
  • CSP : Catégorie SocioProfessionnelle.
    • Agriculture en baisse (2,6% en 2005)
    • Ouvriers en baisse (20% en 2012)
    • Augmentation des emplois de bureaux, de service
  • Immigration
    • Fin XIXe siècle : italiens, belges, polonais
      • Mains d’œuvres dans les industries
    • 1945 – 1960 : espagnols, portugais, italiens
      • Mains d’œuvres dans les industries
    • 1962 – 1974 : Afrique du Nord (Maghreb), Noire, asiatiques et portugais
    • Depuis 1974 : « immigration zéro » sauf qu'est mis en place le « regroupement familiale », le visage de l'immigration change en France
    1. qui entraîne le bouleversement des modes de vie
  • La population française s'urbanise entre le XIXe et le XXIe siècle
    • En 1800, 80% des français viennent à la campagne, en 1851, 50% de la population britannique vit en ville : révolution sans précédent
    • Cela arrive en 1931 en France
    • En 2007, cela s'est fait à l'échelle mondiale avec le phénomène d'exode rural achevé en France depuis 1970.
  • A Paris, l'enceinte du Baron HAUSMANN (préfet de Paris sous Napoléon III -1853 1870-) est détruite et la ville s'étale, grignote les communes voisines (Faubourgs, banlieues)
    • La ville s'aère pour l'hygiène
    • Gare en centre ville (St Lazare, Orsay, Gare du Nord) : révolution du chemin de fer.
    • Ouverture des parcs (Bois de Boulogne, Chaumont)
    • Halles en fer et verre, construites en centre-ville
    • Construction d'opéra et de théâtre (Opéra Garnier)
  • « Providence » ou « Wlesare Street »
    • Né en France et au Royaume-Uni en 1945
    • Redistribution par l’État de revenus ; celui-ci aide les gens en difficultés et sert de soupape de sécurité.
  • SMIC (ancien SMIG) : Salaire Minimum / Moyen Interprofessionnel de Croissance (Garanti)
  • RMI – RSA : Revenu Minimum d'Insertion / Revenu de Solidarité Active
  • Société hédoniste : société de loisirs
  • En 1979 : Jean Fourastier invente la notion de « Trente Glorieuse » pour définir la période « 1945 - 1973 »
    • Le pouvoir d'achat est se multiplie par 2.5 entre 1951 et 1975.
II – couplées à des migrations de population qui bouleversent l'équilibre
  1. Un siècle de migrations humaines en Europe
Étranger : quelqu'un qui n'a pas la nationalité française.
Immigré : quelqu'un né en dehors du pays où il vit et qui peut avoir la nationalité du pays où il vit (naturalisation, mariage)
  • Dans tous les pays européens cités, le nombre d'immigré a augmenté de 1900 à 2010
    • Dès 1900, la France et la Suisse ont des immigrés. Or la France manque de bras car elle a déjà commencé sa transition démographique dès le XVIIIe siècle (italiens, belges, polonais)
    • Les immigrés arrivent en Allemagne surtout en 1950 (« Miracle allemand » avec les « 30 glorieuses » : reconstruction + transition démographique plus rapide
    • L'Italie est un ancien pays d'émigration jusqu'en 1970 (vers la France, USA,) qui devient pays d'immigration : elle se développe et appartient au G7
    • L'Espagne est un ancien pays d'émigration (jusqu'en 1986, date d'entrée dans l'Union européenne)(vers la France depuis 1936 avec la guerre civile) devient un pays d'immigration (marocains, Amérique latine).
  • Jusqu'en 1950, la plus grande partie des immigrés en Europe proviennent d'Europe.
  • 1950 – 1975 : une immigration internationale touche l'Europe (Maghreb vers la France ; indiens et pakistanais vers le Royaume-Uni ; turques en Allemagne).
  • Depuis 1975, l'internationalisation des flux se poursuit et elle se diversifie (Mondialisation et ouverture, rêve de l'Eldorado, vieillissement européen, révolution des transport).
  • Les raisons d'immigrations sont liées aux contextes géopolitiques
    • Les espagnols arrivent en 1939 en France car ils sont républicains et ils fuient les dictatures, les répressions les oppressions car l'Europe privilégie le droit d'asile.
  • Les raisons sont liées à la situation économique
    • espoir de trouver de l'emploi et une sécurité sociale car soit l'Europe manque de mains d’œuvre (30 glorieuses) soit elle vieillit (actuellement)
  • Les raisons sont liées à l'Histoire et à la décolonisation de la colonie vers la métropole
    • Langues, nationalités
  1. Et notamment en France
  • Le regroupement familiale depuis 1975 en France lorsque le pays décide de stopper toute immigration (« immigration zéro »)
    • jusqu'en 1975, seuls les Hommes jeunes sont en France pour travailler. Ensuite, le gouvernement fait venir les familles : d'une immigration provisoire, on passe à une immigration définitive sans espoir de retour.
      • Des enfants naissent en France : automatiquement ils sont français par le droit de sol (1889).
  • La question des immigrés en Europe est un débat politique remis en cause
  • intégration : capacité d'une personne à pouvoir vivre parmi la majorité (pose problème)
  • assimilation : choix français d'assimiler les immigrés, c'est-à-dire de les faire devenir totalement français (par l'école, la langue, les valeurs). Echec avec la question de banlieues.
  • Multiculturalisme : choix britannique et allemand de laisser aux immigrés leur propre culture tant qu'ils ne gênent pas la majorité (quartier, voile, langue...) ; échec vérifié par les attentas de Londres en 2005.

Ailleurs sur le web